Informations

Un demi-comprimé de X remplace-t-il un comprimé de X/2 ?

Un demi-comprimé de X remplace-t-il un comprimé de X/2 ?


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Cela peut être anecdotique.

À la pharmacie plus tôt, l'ordonnance prévoyait un médicament contenant X mg du produit chimique cible. La pharmacie ne disposait cependant que d'un stock d'une puissance plus élevée de la même marque.

Par exemple. Une ordonnance peut exiger 25 mg d'un produit chimique particulier, alors que la pharmacie ne peut traiter qu'une demande de 50 mg de ce produit chimique dans le même marque.

Selon le pharmacien et le médecin, une fraction proportionnelle d'un médicament plus puissant de la même marque peut remplacer le médicament moins puissant. Ainsi, dans l'exemple ci-dessus, un demi-comprimé de 50 mg peut servir à la place d'un seul comprimé de 25 mg.

Pour une marque donnée

  • Un demi-comprimé de X remplace-t-il un comprimé complet de X/2 ?
  • Le corollaire augmente-t-il aussi ?

Avis de non-responsabilité : tout cela ne doit pas être considéré comme un avis médical mais plutôt comme une explication générale. Vous devriez discuter avec votre médecin et/ou votre pharmacien au cas par cas pour déterminer s'il faut prendre un médicament et comment le doser.


Il faut considérer que la plupart des formes pharmaceutiques sont constituées de deux composants principaux : le(s) principe(s) actif(s) et les excipients.

Les principe actif pharmaceutique est:

la substance d'un médicament pharmaceutique ou d'un pesticide biologiquement actif.

C'est-à-dire la partie du médicament qui "fait réellement le travail". Notez que le dosage sur l'emballage fait référence à cela, pas au poids de la pilule ! Par exemple 500 mg d'aspirine contiendront 500 mg de principe actif (acide acétylsalicylique) mais la pilule elle-même pèsera plus de 500 mg.

Un excipient est:

une substance inactive formulée avec l'ingrédient actif (« API ») d'un médicament, dans le but de donner du volume à des formulations contenant des ingrédients actifs puissants (souvent appelés « agents de charge », « agents de remplissage » ou « diluants ») .

Cela n'a normalement pas d'effets biologiques, mais vous permet, par exemple, d'avoir une pilule de taille suffisante pour être facile à prendre en main.

Quand tu divises une pilule en deux vous supposez que chaque moitié contient la même quantité d'ingrédient actif.

Ceci est réglementé par la Pharmacopée*. En particulier en regardant la monographie pour les tablettes, nous pouvons lire (le gras est le mien):

Les comprimés sont des formes galéniques solides généralement obtenues par compression simple ou multiple de poudres ou de granulés. Dans certains cas, les comprimés peuvent être obtenus par des techniques de moulage ou d'extrusion. Ils sont non enduits ou enduits.

Les comprimés sont normalement des cylindres pleins circulaires droits, dont les surfaces d'extrémité sont plates ou convexes et dont les bords peuvent être biseautés. Ils peuvent avoir des lignes ou des points de rupture (notation), symboles ou autres marques.

Si la ou les marques de rupture sont destinées à faciliter la rupture du comprimé pour faciliter l'ingestion d'une dose constituée d'un ou de plusieurs comprimés entiers, la notation n'est pas critique. Cependant, si la ou les marques de rupture sont destinées à permettre une subdivision précise du comprimé afin de fournir des doses inférieures à un comprimé, la notation est critique. Les comprimés contenant des ingrédients actifs ayant une fenêtre thérapeutique étroite ne doivent généralement pas être présentés avec des marques de cassure pour la subdivision. Les marques de rupture non fonctionnelles doivent être évitées.

Le point sur la fenêtre thérapeutique montre pourquoi le fractionnement des pilules peut être dangereux. La fenêtre thérapeutique est la plage de concentration d'un médicament qui traite la maladie tout en restant dans la plage de sécurité.

Si cette fenêtre est étroite, des modifications minimes de la dose peuvent rendre le traitement inefficace -s'il y a trop peu de principe actif- ou toxique -s'il y en a trop.

La Pharmacopée énumère également plusieurs tests à faire sur comprimés. En particulier, en présence de marques de rupture, le fabricant doit

s'assurer de l'efficacité des marques de rupture en ce qui concerne l'homogénéité de masse ou de contenu, selon le cas, des parties subdivisées afin que le patient reçoive la dose prévue.

Un test approprié pour évaluer l'uniformité de la masse au cours du développement est le suivant :

Prendre 30 comprimés au hasard. Casser chaque comprimé à la main et prendre une partie pour le test et rejeter la ou les autres parties. Peser chacune des 30 pièces ainsi obtenues et calculer la masse moyenne. Aucune masse individuelle n'est en dehors des limites de 75 % à 125 % et pas plus d'une masse individuelle n'est en dehors des limites de 85 % à 115 % de la masse moyenne.

Je n'entrerai pas dans les détails, mais il y a, par exemple, d'autres tests à faire pour assurer l'uniformité de la masse et du contenu d'une tablette à l'autre, ainsi que leur stabilité physique (c'est-à-dire qu'ils n'ont pas à s'effondrer dans la boîte).

Notez que l'emballage doit généralement inclure des instructions indiquant s'il est sûr de diviser le comprimé et comment stocker (et combien de temps) les morceaux inutilisés.

C'est pour diviser les comprimés. La situation inverse peut également se produire. Les comprimés de 2x2mg équivalent-ils à 1x4mg (en parlant du poids du composé actif dans le comprimé, pas du poids du comprimé lui-même) ? Les mêmes raisonnements que ci-dessus s'appliquent, cependant, étant donné que les comprimés doivent être uniformes et qu'il n'y a pas de rupture, ceci est généralement plus sûr que le cas précédent.

Tout cela s'appliquait à une seule dose d'un médicament. Maintenant, je voudrais juste ajouter un mot sur les doses répétées. Je ne saurais trop insister sur ce point : consultez toujours votre médecin au sujet du dosage des médicaments. Prendre une pilule le matin et une le soir n'est PAS la même chose que de prendre deux le matin et aucune le soir ou de prendre quatre moitiés pendant la journée. Auto-dosage est dangereux et ne devrait jamais être fait.

Prendre la moitié de la dose peut entraîner une concentration sous-optimale du médicament (il ne fonctionnera donc pas comme prévu). Prendre deux fois la dose peut entraîner un pic de concentration toxique, ce qui n'est évidemment pas quelque chose que vous voulez.


* notez qu'il existe plusieurs pharmacopées et que les directives exactes peuvent varier. Pour plus de simplicité, je me référerai à la Pharmacopée Internationale, 4e édition, 3e supplément, publiée par l'Organisation mondiale de la santé, et disponible en ligne. Il y en a d'autres, comme la Pharmacopée européenne (apparemment pas disponible gratuitement ?) ou la Pharmacopée japonaise, mais je suppose que cela dépasse le cadre de cette réponse.


Ce site Web donne un bon aperçu, y compris comment la FDA approuve les médicaments qui, selon elle, seront crachés et quelques problèmes pratiques liés à la suppression des pilules.

Oui, un demi-comprimé de (2x dose) est, en l'absence d'autres problèmes, équivalent à un comprimé intact de (1x) dose. Les principales exceptions sont d'ordre pratique… où la tablette ne se coupe pas facilement ; lorsque le dosage est si spécifique que de légères variations de dose (fragments de comprimés inégaux) importent, ou lorsque la dose est dans une capsule ou a un revêtement spécial de sorte que le clivage pourrait altérer la libération du médicament dans le corps.

Oui, le dosage s'échelonne vers le haut. Deux comprimés donnent le double de la dose totale d'un comprimé.

Toutes les ordonnances sont délivrées avec des schémas posologiques spécifiques (c'est-à-dire combien vous prenez et quand vous les prenez) pour s'assurer que le médicament atteint des concentrations efficaces dans le corps. Vous ne devriez pas essayer de « renforcer » l'efficacité des médicaments en prenant plus de drogue, ou en prenant drogue plus fréquemment que votre médecin ne vous l'a prescrit. Comme indiqué dans le lien Web ci-dessus, il peut être difficile de suivre le dosage et le calendrier si votre flacon de pilules contient des pilules entières et coupées. (c'est-à-dire que signifie « prendre une pilule toutes les NN heures » ?).

C'est PAS DE CONSEIL MÉDICAL . Consultez toujours votre médecin et/ou votre pharmacien pour votre cas particulier.


La dexaméthasone est approuvée pour être utilisée pour réduire l'inflammation et supprimer (abaisser) la réponse immunitaire du corps.

La dexaméthasone est utilisée avec d'autres médicaments pour traiter les types de cancer suivants :

  • Leucémie.
  • Lymphome.
  • Le myélome multiple.
  • Mycose fongoïde (un type de lymphome cutané à cellules T).

La dexaméthasone est également utilisée seule ou avec d'autres médicaments pour prévenir ou traiter les affections suivantes liées au cancer :

  • Anémie.
  • Œdème cérébral (accumulation de liquide dans le cerveau) associée aux tumeurs cérébrales.
  • Hypersensibilité médicamenteuse (réactions allergiques).
  • Hypercalcémie (taux élevé de calcium dans le sang).
  • Thrombocytopénie (faibles taux de plaquettes).

La dexaméthasone est également utilisée seule ou avec d'autres médicaments pour traiter de nombreuses autres maladies et affections. Le médicament continue d'être étudié dans le traitement de nombreux types de cancer et d'autres affections.


Comment rédiger une ordonnance en 4 parties

  1. Le nom du patient et un autre identifiant, généralement sa date de naissance.
  2. Médicament et force, quantité à prendre, voie par laquelle il doit être pris et fréquence.
  3. Montant à remettre à la pharmacie et nombre de recharges.
  4. Identifiants de signature et de médecin comme les numéros NPI ou DEA.

C'est le schéma de base de la façon de rédiger une ordonnance. Nous allons entrer dans les détails de chaque étape ci-dessous. Mais d'abord, voyons pourquoi il est si important de bien maîtriser cette compétence.


Dell XPS 13 2-en-1

Dell XPS 13 2-en-1

La nouvelle version convertible de Dell de son ordinateur portable de la série XPS bien considéré commence à 999 $. Pour l'instant, c'est le 2-en-1 le plus compact qui parvient à contenir un écran de 13 pouces. Il est doté de lunettes ultra-fines et d'une conception attrayante sans ventilateur. Pour 49 $ supplémentaires, vous pouvez copier un stylet Dell Active Pen compatible, pour une expérience de stylet similaire à celle du stylet Surface inclus dans le Surface Book.

Également intéressant de Dell : le Latitude 7285 2-en-1, un rival Surface Book plus analogue attendu pour une sortie en mai.

Achetez le Dell XPS 13 2-en-1 sur Dell.com


Effets secondaires

Des diarrhées, des nausées/vomissements ou des maux de tête peuvent survenir. Si l'un de ces effets persiste ou s'aggrave, informez-en rapidement votre médecin ou votre pharmacien.

N'oubliez pas que votre médecin vous a prescrit ce médicament parce qu'il a jugé que le bénéfice pour vous est supérieur au risque d'effets secondaires. De nombreuses personnes utilisant ce médicament n'ont pas d'effets secondaires graves.

Informez immédiatement votre médecin si l'un de ces effets secondaires improbables mais graves se produit : gonflement des chevilles/pieds, fatigue, rythme cardiaque rapide/battre, difficulté à respirer, nouveaux signes d'infection (par exemple, fièvre, mal de gorge persistant), urine foncée, nausées/vomissements persistants, jaunissement des yeux/de la peau, ecchymoses/saignements faciles, signes de problèmes rénaux (tels qu'un changement dans la quantité d'urine).

Consultez immédiatement un médecin si l'un de ces effets secondaires rares mais très graves se produit : changements de la vision, troubles de l'élocution, changements mentaux/de l'humeur (comme la confusion).

Ce médicament peut rarement provoquer une maladie intestinale grave (diarrhée associée à Clostridium difficile) due à un type de bactérie résistante. Cette condition peut survenir pendant le traitement ou des semaines à des mois après l'arrêt du traitement. Informez immédiatement votre médecin si vous développez : une diarrhée persistante, des douleurs/crampes abdominales ou gastriques, du sang/du mucus dans vos selles. N'utilisez pas de médicaments anti-diarrhéiques ou opioïdes si vous présentez l'un de ces symptômes, car ces produits peuvent les aggraver.

L'utilisation de ce médicament pendant des périodes prolongées ou répétées peut entraîner un muguet buccal ou une nouvelle infection vaginale à levures. Contactez votre médecin si vous remarquez des taches blanches dans la bouche, un changement dans les pertes vaginales ou d'autres nouveaux symptômes.

Une réaction allergique très grave à ce médicament est rare. Cependant, consultez immédiatement un médecin si vous remarquez l'un des symptômes suivants d'une réaction allergique grave : éruption cutanée, démangeaisons/gonflement (en particulier du visage/de la langue/de la gorge), vertiges graves, difficulté à respirer.

Ce n'est pas une liste complète des effets secondaires possibles. Si vous remarquez d'autres effets non mentionnés ci-dessus, contactez votre médecin ou votre pharmacien.

Appelez votre médecin pour obtenir un avis médical sur les effets secondaires. Vous pouvez signaler les effets secondaires à la FDA au 1-800-FDA-1088 ou sur www.fda.gov/medwatch.

Au Canada - Appelez votre médecin pour obtenir des conseils médicaux sur les effets secondaires. Vous pouvez signaler les effets secondaires à Santé Canada au 1-866-234-2345.


Quel est le problème avec la plaque ?

La plaque est le film collant qui recouvre vos dents. Alors pourquoi la plaque est-elle problématique ? La plaque dentaire contient des bactéries, qui peuvent libérer des acides après un repas contenant des sucres. Ces acides attaquent l'émail des dents. Avec des attaques répétées, votre émail peut se briser, entraînant caries, également appelée carie dentaire.

Lorsque la plaque s'accumule et n'est pas éliminée régulièrement par brossage, elle peut éventuellement durcir en tartre. Lorsque le tartre s'accumule autour de votre gencive, votre tissu gingival peut gonfler. C'est le stade précoce de la maladie des gencives.


Ativan

Ativan est un médicament d'ordonnance utilisé pour traiter les symptômes des troubles anxieux. Ativan peut être utilisé seul ou avec d'autres médicaments.

Ativan appartient à une classe de médicaments appelés anxiolytiques, anxiolytiques, benzodiazépines, anticonvulsivants, benzodiazépines.

Quels sont les effets secondaires possibles d'Ativan?

Ativan peut provoquer des effets secondaires graves, notamment :

  • somnolence sévère,
  • pensées suicidaires ou se faire du mal,
  • changements inhabituels d'humeur ou de comportement,
  • confusion,
  • agression,
  • hallucinations,
  • problèmes de sommeil aggravés,
  • sensation soudaine d'agitation ou d'excitation,
  • faiblesse musculaire,
  • paupières tombantes,
  • difficulté à avaler,
  • changements de vision,
  • douleurs dans le haut de l'estomac,
  • urine foncée, et
  • jaunissement de la peau ou des yeux (jaunisse)

Obtenez de l'aide médicale immédiatement si vous présentez l'un des symptômes énumérés ci-dessus.

Les effets secondaires les plus courants d'Ativan comprennent :

  • vertiges,
  • somnolence,
  • la faiblesse,
  • troubles de l'élocution,
  • manque d'équilibre ou de coordination,
  • problèmes de mémoire et
  • se sentir instable

Informez le médecin si vous avez un effet secondaire qui vous dérange ou qui ne disparaît pas.

Ce ne sont pas tous les effets secondaires possibles d'Ativan. Pour plus d'informations, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Appelez votre médecin pour obtenir un avis médical sur les effets secondaires. Vous pouvez signaler les effets secondaires à la FDA au 1-800-FDA-1088.

LA DESCRIPTION

Ativan (lorazépam), un agent anxiolytique, a la formule chimique, 7-chloro-5-(o-chlorophényl)-1,3-dihydro-3-hydroxy-2H-1,4-benzodiazépine-2-one :

C'est une poudre presque blanche presque insoluble dans l'eau. Chaque comprimé d'Ativan (lorazépam), à prendre par voie orale, contient 0,5 mg, 1 mg ou 2 mg de lorazépam. Les ingrédients inactifs présents sont le lactose monohydraté, le stéarate de magnésium, la cellulose microcristalline et la polacriline potassique.

LES INDICATIONS

Ativan (lorazépam) est indiqué pour le traitement des troubles anxieux ou pour le soulagement à court terme des symptômes d'anxiété ou d'anxiété associés aux symptômes dépressifs. L'anxiété ou la tension associée au stress de la vie quotidienne ne nécessitent généralement pas de traitement avec un anxiolytique.

L'efficacité d'Ativan (lorazépam) en utilisation à long terme, c'est-à-dire plus de 4 mois, n'a pas été évaluée par des études cliniques systématiques. Le médecin doit réévaluer périodiquement l'utilité du médicament pour chaque patient.

DOSAGE ET ADMINISTRATION

Ativan (lorazépam) est administré par voie orale. Pour des résultats optimaux, la dose, la fréquence d'administration et la durée du traitement doivent être individualisées en fonction de la réponse du patient. Pour faciliter cela, des comprimés de 0,5 mg, 1 mg et 2 mg sont disponibles.

La plage habituelle est de 2 à 6 mg/jour administrés en doses fractionnées, la dose la plus élevée étant prise avant le coucher, mais la posologie quotidienne peut varier de 1 à 10 mg/jour.

Pour l'anxiété, la plupart des patients ont besoin d'une dose initiale de 2 à 3 mg/jour administrée deux fois par jour ou trois fois par jour.

Pour l'insomnie due à l'anxiété ou au stress situationnel transitoire, une dose quotidienne unique de 2 à 4 mg peut être administrée, généralement au coucher.

Pour les patients âgés ou affaiblis, une posologie initiale de 1 à 2 mg/jour à fractionner est recommandée, à ajuster selon les besoins et tolérée.

La posologie d'Ativan (lorazépam) doit être augmentée progressivement si nécessaire pour éviter les effets indésirables. Lorsqu'une dose plus élevée est indiquée, la dose du soir doit être augmentée avant les doses du jour.

Arrêt ou réduction de la dose d'Ativan

Pour réduire le risque de réactions de sevrage, utilisez une diminution progressive pour arrêter Ativan ou réduire la posologie. Si un patient développe des réactions de sevrage, envisagez de suspendre la réduction ou d'augmenter la dose jusqu'au niveau de dose réduit précédent. Diminuez ensuite la posologie plus lentement (voir MISES EN GARDE: Réactions de dépendance et de sevrage et Abus de drogue et dépendance: Dépendance).

COMMENT FOURNIE

Comprimés d'Ativan ® (lorazépam) sont disponibles dans les dosages suivants :

0,5 mg, comprimé blanc à cinq faces (en forme de bouclier) avec un « A » en relief sur une face et « BPI » et « quot63 » imprimés au verso.

NDC 0187-0063-01 - Flacons de 100 comprimés.

1 mg, comprimé blanc à cinq faces (en forme de bouclier) avec un « A » en relief sur une face et « BPI » et « 64 » imprimés sur la face arrière rainurée.

NDC 0187-0064-01 - Flacons de 100 comprimés.
NDC 0187-0064-10 - Flacons de 1 000 comprimés.

2 mg, comprimé blanc à cinq faces (pentagone régulier) avec un « A » surélevé et « 2 » imprimé sur une face et « BPI » et « » « 65 » imprimés sur la face arrière rainurée.

NDC 0187-0065-01 - Flacons de 100 comprimés.

Gardez les bouteilles bien fermées.

Tenir hors de portée des enfants.

Conserver à 25°C (77°F) excursions autorisées de 15° à 30°C (59° à 86°F) [voir USP Controlled Room Temperature].

Dispensez dans un récipient serré.

Fabriqué par : Bausch Health Companies Inc. Steinbach, MB R5G 1Z7, Canada. Révisé : février 2021

QUESTION

EFFETS SECONDAIRES

La plupart des effets indésirables des benzodiazépines, y compris les effets sur le SNC et la dépression respiratoire, dépendent de la dose, des effets plus graves se produisant avec des doses élevées.

Dans un échantillon d'environ 3 500 patients traités pour anxiété, la réaction indésirable la plus fréquente à l'Ativan (lorazépam) était la sédation (15,9 %), suivie par les étourdissements (6,9 %), la faiblesse (4,2 %) et l'instabilité (3,4 %). L'incidence de la sédation et de l'instabilité augmentait avec l'âge.

Les autres effets indésirables des benzodiazépines, y compris le lorazépam, sont : fatigue, somnolence, amnésie, troubles de la mémoire, confusion, désorientation, dépression, démasquage de la dépression, désinhibition, euphorie, idées/tentatives de suicide, ataxie, asthénie, symptômes extrapyramidaux, convulsions/crises, tremblements, vertiges, troubles de la fonction oculaire/vision (y compris diplopie et vision floue), dysarthrie/troubles de l'élocution, modification de la libido, impuissance, diminution de l'orgasme maux de tête, coma dépression respiratoire, apnée, aggravation de l'apnée du sommeil, aggravation d'une maladie pulmonaire obstructive symptômes gastro-intestinaux dont nausées , modification de l'appétit, constipation, ictère, augmentation de la bilirubine, augmentation des transaminases hépatiques, augmentation des réactions d'hypersensibilité aux phosphatases alcalines, réactions anaphylactoïdes symptômes dermatologiques, réactions allergiques cutanées, alopécie syndrome de l'hormone antidiurétique inappropriée (SIADH), hyponatrémie thrombocytopénie, agranulocytose, pancytopénie l'hypothermie et l'aut manifestations onomiques.

Des réactions paradoxales, notamment anxiété, excitation, agitation, hostilité, agressivité, rage, troubles du sommeil/insomnie, excitation sexuelle et hallucinations peuvent survenir. De légères diminutions de la pression artérielle et de l'hypotension peuvent survenir, mais ne sont généralement pas cliniquement significatives, probablement liées au soulagement de l'anxiété produit par Ativan (lorazépam).

Pour signaler des RÉACTIONS INDÉSIRABLES SOUPÇONNÉES, contactez Bausch Health US, LLC au 1-800-3214576 ou la FDA au 1-800-FDA-1088 ou www.fda.gov/medwatch.

INTERACTIONS MÉDICAMENTEUSES

L'utilisation concomitante de benzodiazépines et d'opioïdes augmente le risque de dépression respiratoire en raison des actions sur différents sites récepteurs du SNC qui contrôlent la respiration. Les benzodiazépines interagissent au niveau des sites GABAA et les opioïdes interagissent principalement au niveau des récepteurs mu. Lorsque les benzodiazépines et les opioïdes sont combinés, il existe un risque que les benzodiazépines aggravent de manière significative la dépression respiratoire liée aux opioïdes. Limitez la posologie et la durée de l'utilisation concomitante de benzodiazépines et d'opioïdes, et surveillez étroitement les patients pour détecter une dépression respiratoire et une sédation.

Les benzodiazépines, y compris Ativan (lorazépam), produisent des effets dépresseurs accrus du SNC lorsqu'elles sont administrées avec d'autres dépresseurs du SNC tels que l'alcool, les barbituriques, les antipsychotiques, les sédatifs/hypnotiques, les anxiolytiques, les antidépresseurs, les analgésiques narcotiques, les antihistaminiques sédatifs, les anticonvulsivants et les anesthésiques.

L'utilisation concomitante de clozapine et de lorazépam peut produire une sédation marquée, une salivation excessive, une hypotension, une ataxie, un délire et un arrêt respiratoire.

L'administration concomitante de lorazépam et de valproate entraîne une augmentation des concentrations plasmatiques et une diminution de la clairance du lorazépam. La posologie du lorazépam doit être réduite à environ 50 % lorsqu'il est co-administré avec le valproate.

L'administration concomitante de lorazépam et de probénécide peut entraîner une apparition plus rapide ou un effet prolongé du lorazépam en raison de l'augmentation de la demi-vie et de la diminution de la clairance totale. La posologie du lorazépam doit être réduite d'environ 50 % lorsqu'il est co-administré avec le probénécide.

Les effets du probénécide et du valproate sur le lorazépam peuvent être dus à l'inhibition de la glucuronidation.

L'administration de théophylline ou d'aminophylline peut réduire les effets sédatifs des benzodiazépines, y compris le lorazépam.

Abus de drogue et dépendance

Substance contrôlée

Ativan contient du lorazépam, une substance contrôlée de l'annexe IV.

Abuser de

Ativan est une benzodiazépine et un dépresseur du SNC avec un potentiel d'abus et de dépendance. L'abus est l'utilisation intentionnelle et non thérapeutique d'un médicament, même une fois, pour ses effets psychologiques ou physiologiques souhaitables. L'abus est l'usage intentionnel, à des fins thérapeutiques, d'un médicament par un individu d'une manière autre que celle prescrite par un fournisseur de soins de santé ou pour laquelle il n'a pas été prescrit. La toxicomanie est un ensemble de phénomènes comportementaux, cognitifs et physiologiques qui peuvent inclure un fort désir de prendre la drogue, des difficultés à contrôler la consommation de drogue (p. obligations), et une éventuelle tolérance ou dépendance physique. Même la prise de benzodiazépines telles que prescrites peut exposer les patients à un risque d'abus et de mauvaise utilisation de leurs médicaments. L'abus et la mauvaise utilisation des benzodiazépines peuvent entraîner une dépendance.

L'abus et le mauvais usage des benzodiazépines impliquent souvent (mais pas toujours) l'utilisation de doses supérieures à la dose maximale recommandée et impliquent généralement l'utilisation concomitante d'autres médicaments, d'alcool et/ou de substances illicites, ce qui est associé à une fréquence accrue d'effets indésirables graves , y compris la dépression respiratoire, le surdosage ou la mort. Les benzodiazépines sont souvent recherchées par les personnes qui abusent de drogues et d'autres substances, et par les personnes souffrant de troubles addictifs (voir MISES EN GARDE: Abus, abus et dépendance).

Les effets indésirables suivants sont survenus lors de l'abus et/ou du mauvais usage des benzodiazépines : douleur abdominale, amnésie, anorexie, anxiété, agressivité, ataxie, vision trouble, confusion, dépression, désinhibition, désorientation, étourdissements, euphorie, troubles de la concentration et de la mémoire, indigestion, irritabilité , douleurs musculaires, troubles de l'élocution, tremblements et vertiges.

Les effets indésirables graves suivants sont survenus avec l'abus et/ou le mauvais usage des benzodiazépines : délire, paranoïa, idées et comportements suicidaires, convulsions, coma, difficultés respiratoires et décès. La mort est plus souvent associée à la consommation de polysubstances (en particulier les benzodiazépines avec d'autres dépresseurs du SNC tels que les opioïdes et l'alcool).

Dépendance

Ativan peut entraîner une dépendance physique à la suite d'un traitement continu. La dépendance physique est un état qui se développe à la suite d'une adaptation physiologique en réponse à une consommation répétée de drogue, se manifestant par des signes et symptômes de sevrage après un arrêt brutal ou une réduction significative de la dose d'un médicament. L'arrêt brutal ou la réduction rapide de la posologie des benzodiazépines ou l'administration de flumazénil, un antagoniste des benzodiazépines, peut précipiter des réactions de sevrage aiguës, y compris des convulsions, qui peuvent mettre la vie en danger. Les patients présentant un risque accru d'effets indésirables de sevrage après l'arrêt des benzodiazépines ou une réduction rapide de la posologie incluent ceux qui prennent des doses plus élevées (c'est-à-dire des doses plus élevées et/ou plus fréquentes) et ceux qui ont eu des durées d'utilisation plus longues (voir MISES EN GARDE: Dépendance et réactions de sevrage).

Pour réduire le risque de réactions de sevrage, utilisez une diminution progressive pour arrêter Ativan ou réduisez la posologie (voir DOSAGE ET ADMINISTRATION: Arrêt ou réduction de la dose d'Ativan et MISES EN GARDE).

Signes et symptômes de sevrage aigu

Les signes et symptômes aigus de sevrage associés aux benzodiazépines incluent mouvements involontaires anormaux, anxiété, vision trouble, dépersonnalisation, dépression, déréalisation, étourdissements, fatigue, effets indésirables gastro-intestinaux (p. ex., nausées, vomissements, diarrhée, perte de poids, diminution de l'appétit), maux de tête, hyperacousie, hypertension, irritabilité, insomnie, troubles de la mémoire, douleurs et raideurs musculaires, attaques de panique, photophobie, agitation, tachycardie et tremblements. Des signes et symptômes de sevrage aigus plus sévères, y compris des réactions mettant la vie en danger, ont inclus catatonie, convulsions, delirium tremens, dépression, hallucinations, manie, psychose, convulsions et tendances suicidaires.

Syndrome de sevrage prolongé

Le syndrome de sevrage prolongé associé aux benzodiazépines est caractérisé par une anxiété, des troubles cognitifs, une dépression, une insomnie, des fourmillements, des symptômes moteurs (par exemple, faiblesse, tremblements, contractions musculaires), des paresthésies et des acouphènes qui persistent au-delà de 4 à 6 semaines après le sevrage initial des benzodiazépines. Les symptômes de sevrage prolongés peuvent durer des semaines à plus de 12 mois. En conséquence, il peut être difficile de différencier les symptômes de sevrage d'une réapparition ou d'une persistance potentielle des symptômes pour lesquels la benzodiazépine a été utilisée.

La tolérance à Ativan peut se développer à la suite d'un traitement continu. La tolérance est un état physiologique caractérisé par une réponse réduite à un médicament après administration répétée (c. Une tolérance à l'effet thérapeutique d'Ativan peut se développer, cependant, une faible tolérance se développe aux réactions amnésiques et autres troubles cognitifs causés par les benzodiazépines.

MISES EN GARDE

Risques liés à l'utilisation concomitante d'opioïdes

L'utilisation concomitante de benzodiazépines, y compris Ativan, et d'opioïdes peut entraîner une sédation profonde, une dépression respiratoire, un coma et la mort. En raison de ces risques, réserver la prescription concomitante de ces médicaments aux patients pour lesquels les options thérapeutiques alternatives sont inadéquates.

Des études observationnelles ont démontré que l'utilisation concomitante d'analgésiques opioïdes et de benzodiazépines augmente le risque de mortalité liée à la drogue par rapport à l'utilisation d'opioïdes seuls. Si une décision est prise de prescrire Ativan en concomitance avec des opioïdes, prescrire les doses efficaces les plus faibles et les durées minimales d'utilisation concomitante, et suivre de près les patients pour détecter les signes et symptômes de dépression respiratoire et de sédation. Chez les patients recevant déjà un analgésique opioïde, prescrire une dose initiale d'Ativan inférieure à celle indiquée en l'absence d'opioïde et titrer en fonction de la réponse clinique. Si un opioïde est initié chez un patient prenant déjà Ativan, prescrire une dose initiale plus faible de l'opioïde et titrer en fonction de la réponse clinique.

Informez les patients et les soignants des risques de dépression respiratoire et de sédation lorsqu'Ativan est utilisé avec des opioïdes. Déconseiller aux patients de conduire ou d'utiliser des machines lourdes jusqu'à ce que les effets d'une utilisation concomitante avec l'opioïde aient été déterminés (voir INTERACTIONS MÉDICAMENTEUSES).

Abus, abus et dépendance

L'utilisation de benzodiazépines, y compris Ativan, expose les utilisateurs à des risques d'abus, de mésusage et de dépendance, qui peuvent entraîner une surdose ou la mort. L'abus et le mauvais usage des benzodiazépines impliquent souvent (mais pas toujours) l'utilisation de doses supérieures à la dose maximale recommandée et impliquent généralement l'utilisation concomitante d'autres médicaments, d'alcool et/ou de substances illicites, ce qui est associé à une fréquence accrue d'effets indésirables graves , y compris dépression respiratoire, surdosage ou décès (voir Abus de drogue et dépendance: Abuser de).

Avant de prescrire Ativan et tout au long du traitement, évaluez le risque d'abus, de mésusage et de dépendance de chaque patient (par exemple, à l'aide d'un outil de dépistage standardisé). L'utilisation d'Ativan, en particulier chez les patients à risque élevé, nécessite des conseils sur les risques et l'utilisation appropriée d'Ativan ainsi qu'une surveillance des signes et symptômes d'abus, de mauvaise utilisation et de dépendance. Prescrire la dose efficace la plus faible, éviter ou minimiser l'utilisation concomitante de dépresseurs du SNC et d'autres substances associées à l'abus, à la mauvaise utilisation et à la dépendance (par exemple, les analgésiques opioïdes, les stimulants) et conseiller les patients sur l'élimination appropriée du médicament non utilisé. Si un trouble lié à l'utilisation de substances est suspecté, évaluez le patient et instituez (ou adressez-le pour) un traitement précoce, le cas échéant.

Réactions de dépendance et de sevrage

Pour réduire le risque de réactions de sevrage, utilisez une diminution progressive pour arrêter Ativan ou réduire la posologie (un plan spécifique au patient doit être utilisé pour diminuer la dose) (voir POSOLOGIE ET ​​ADMINISTRATION: Arrêt ou réduction de la dose d'Ativan).

Les patients présentant un risque accru d'effets indésirables de sevrage après l'arrêt des benzodiazépines ou une réduction rapide de la dose comprennent ceux qui prennent des doses plus élevées et ceux qui ont eu des durées d'utilisation plus longues.

Réactions de sevrage aiguës

L'utilisation continue de benzodiazépines, y compris Ativan, peut entraîner une dépendance physique cliniquement significative. L'arrêt brutal ou la réduction rapide de la posologie d'Ativan après une utilisation continue, ou l'administration de flumazénil (un antagoniste des benzodiazépines) peut précipiter des réactions de sevrage aiguës, qui peuvent mettre la vie en danger (par exemple, des convulsions) (voir Abus de drogue et dépendance: Dépendance).

Syndrome de sevrage prolongé

Dans certains cas, les utilisateurs de benzodiazépines ont développé un syndrome de sevrage prolongé avec des symptômes de sevrage durant des semaines à plus de 12 mois (voir Abus de drogue et dépendance: Dépendance).

Une dépression préexistante peut apparaître ou s'aggraver lors de l'utilisation de benzodiazépines, y compris le lorazépam. L'utilisation d'Ativan (lorazépam) n'est pas recommandée chez les patients présentant un trouble dépressif primaire ou une psychose.

L'utilisation de benzodiazépines, y compris le lorazépam, à la fois seuls et en association avec d'autres dépresseurs du SNC, peut entraîner une dépression respiratoire potentiellement mortelle (voir INTERACTIONS MÉDICAMENTEUSES).

Comme pour tous les patients prenant des médicaments dépresseurs du SNC, les patients recevant du lorazépam doivent être avertis de ne pas utiliser de machines ou de véhicules à moteur dangereux et que leur tolérance à l'alcool et aux autres dépresseurs du SNC sera diminuée.

PRÉCAUTIONS

Chez les patients souffrant de dépression, une possibilité de suicide doit être prise en compte. Les benzodiazépines ne doivent pas être utilisées chez ces patients sans traitement antidépresseur adéquat.

Le lorazépam doit être utilisé avec prudence chez les patients dont la fonction respiratoire est altérée (par exemple, BPCO, syndrome d'apnée du sommeil).

Les patients âgés ou affaiblis peuvent être plus sensibles aux effets sédatifs du lorazépam. Par conséquent, ces patients doivent être surveillés fréquemment et leur posologie doit être soigneusement ajustée en fonction de la réponse du patient. La posologie initiale ne doit pas dépasser 2 mg.

Des réactions paradoxales ont été occasionnellement rapportées lors de l'utilisation de benzodiazépines. De telles réactions peuvent être plus susceptibles de se produire chez les enfants et les personnes âgées. Si cela se produit, l'utilisation du médicament doit être interrompue.

Les précautions habituelles pour le traitement des patients présentant une insuffisance rénale ou hépatique doivent être observées. Comme avec toutes les benzodiazépines, l'utilisation du lorazépam peut aggraver l'encéphalopathie hépatique. Par conséquent, le lorazépam doit être utilisé avec prudence chez les patients présentant une insuffisance hépatique sévère et/ou une encéphalopathie. La posologie chez les patients présentant une insuffisance hépatique sévère doit être soigneusement ajustée en fonction de la réponse du patient. Des doses plus faibles peuvent être suffisantes chez ces patients.

In patients where gastrointestinal or cardiovascular disorders coexist with anxiety, it should be noted that lorazepam has not been shown to be of significant benefit in treating the gastrointestinal or cardiovascular component.

Esophageal dilation occurred in rats treated with lorazepam for more than 1 year at 6 mg/kg/day. The no-effect dose was 1.25 mg/kg/day (approximately 6 times the maximum human therapeutic dose of 10 mg/day). The effect was reversible only when the treatment was withdrawn within 2 months of first observation of the phenomenon. The clinical significance of this is unknown. However, use of lorazepam for prolonged periods and in geriatric patients requires caution, and there should be frequent monitoring for symptoms of upper GI disease.

Safety and effectiveness of Ativan (lorazepam) in children of less than 12 years have not been established.

Information For Patients

Advise the patient to read the FDA-approved patient labeling (Medication Guide).

Risks From Concomitant Use With Opioids

Advise both patients and caregivers about the risks of potentially fatal respiratory depression and sedation when Ativan is used with opioids and not to use such drugs concomitantly unless supervised by a health care provider. Advise patients not to drive or operate heavy machinery until the effects of concomitant use with the opioid have been determined (see MISES EN GARDE: Risks From Concomitant Use Of Opioids et INTERACTIONS MÉDICAMENTEUSES).

Abuse, Misuse, and Addiction

Inform patients that the use of Ativan even at recommended doses, exposes users to risks of abuse, misuse, and addiction, which can lead to overdose and death, especially when used in combination with other medications (e.g., opioid analgesics), alcohol, and/or illicit substances. Inform patients about the signs and symptoms of benzodiazepine abuse, misuse, and addiction to seek medical help if they develop these signs and/or symptoms and on the proper disposal of unused drug (see MISES EN GARDE: Abuse Misuse, And Addiction et Drug Abuse And Dependence).

Inform patients that the continued use of Ativan may lead to clinically significant physical dependence and that abrupt discontinuation or rapid dosage reduction of Ativan may precipitate acute withdrawal reactions, which can be life-threatening. Inform patients that in some cases, patients taking benzodiazepines have developed a protracted withdrawal syndrome with withdrawal symptoms lasting weeks to more than 12 months. Instruct patients that discontinuation or dosage reduction of Ativan may require a slow taper (see MISES EN GARDE: Dependence And Withdrawal Reactions et Drug Abuse And Dependence).

Essential Laboratory Tests

Some patients on Ativan (lorazepam) have developed leukopenia, and some have had elevations of LDH. As with other benzodiazepines, periodic blood counts and liver function tests are recommended for patients on long-term therapy.

Carcinogenesis And Mutagenesis

No evidence of carcinogenic potential emerged in rats during an 18-month study with Ativan (lorazepam). No studies regarding mutagenesis have been performed.

Grossesse

Reproductive studies in animals were performed in mice, rats, and two strains of rabbits. Occasional anomalies (reduction of tarsals, tibia, metatarsals, malrotated limbs, gastroschisis, malformed skull, and microphthalmia) were seen in drug-treated rabbits without relationship to dosage. Although all of these anomalies were not present in the concurrent control group, they have been reported to occur randomly in historical controls. At doses of 40 mg/kg and higher, there was evidence of fetal resorption and increased fetal loss in rabbits which was not seen at lower doses.

The clinical significance of the above findings is not known. However, an increased risk of congenital malformations associated with the use of minor tranquilizers (chlordiazepoxide, diazepam, and meprobamate) during the first trimester of pregnancy has been suggested in several studies. Because the use of these drugs is rarely a matter of urgency, the use of lorazepam during this period should be avoided. The possibility that a woman of childbearing potential may be pregnant at the time of institution of therapy should be considered. Patients should be advised that if they become pregnant, they should communicate with their physician about the desirability of discontinuing the drug.

In humans, blood levels obtained from umbilical cord blood indicate placental transfer of lorazepam and lorazepam glucuronide. Infants of mothers who ingested benzodiazepines for several weeks or more preceding delivery have been reported to have withdrawal symptoms during the postnatal period. Symptoms such as hypoactivity, hypotonia, hypothermia, respiratory depression, apnea, feeding problems, and impaired metabolic response to cold stress have been reported in neonates born of mothers who have received benzodiazepines during the late phase of pregnancy or at delivery.

Les mères qui allaitent

Lorazepam has been detected in human breast milk therefore, it should not be administered to breastfeeding women, unless the expected benefit to the woman outweighs the potential risk to the infant.

Sedation and inability to suckle have occurred in neonates of lactating mothers taking benzodiazepines. Infants of lactating mothers should be observed for pharmacological effects (including sedation and irritability).

Geriatric Use

Clinical studies of Ativan generally were not adequate to determine whether subjects aged 65 and over respond differently than younger subjects however, the incidence of sedation and unsteadiness was observed to increase with age (see EFFETS INDÉSIRABLES).

Age does not appear to have a significant effect on lorazepam kinetics (see PHARMACOLOGIE CLINIQUE).

Clinical circumstances, some of which may be more common in the elderly, such as hepatic or renal impairment, should be considered. Greater sensitivity (e.g., sedation) of some older individuals cannot be ruled out. In general, dose selection for an elderly patient should be cautious, and lower doses may be sufficient in these patients (see DOSAGE ET ADMINISTRATION).

SURDOSAGE

In postmarketing experience, overdose with lorazepam has occurred predominantly in combination with alcohol and/or other drugs. Therefore, in the management of overdosage, it should be borne in mind that multiple agents may have been taken.

Symptômes

Overdosage of benzodiazepines is usually manifested by varying degrees of CNS depression ranging from drowsiness to coma. In mild cases, symptoms include drowsiness, mental confusion, paradoxical reactions, dysarthria, and lethargy. In more serious cases, and especially when other drugs or alcohol were ingested, symptoms may include ataxia, hypotonia, hypotension, cardiovascular depression, respiratory depression, hypnotic state, coma, and death.

La gestion

General supportive and symptomatic measures are recommended vital signs must be monitored and the patient closely observed. When there is a risk of aspiration, induction of emesis is not recommended. Gastric lavage may be indicated if performed soon after ingestion or in symptomatic patients. Administration of activated charcoal may also limit drug absorption. Hypotension, though unlikely, usually may be controlled with norepinephrine bitartrate injection. Lorazepam is poorly dialyzable. Lorazepam glucuronide, the inactive metabolite, may be highly dialyzable.

The benzodiazepine antagonist flumazenil may be used in hospitalized patients as an adjunct to, not as a substitute for, proper management of benzodiazepine overdose. The prescriber should be aware of a risk of seizure in association with flumazenil treatment, particularly in long-term benzodiazepine users and in cyclic antidepressant overdose. The complete flumazenil package insert including CONTRAINDICATIONS, WARNINGS, et PRÉCAUTIONS sections should be consulted prior to use.

CONTRE-INDICATIONS

Ativan (lorazepam) is contraindicated in patients with:

  • hypersensitivity to benzodiazepines or to any components of the formulation
  • acute narrow-angle glaucoma.

PHARMACOLOGIE CLINIQUE

Studies in healthy volunteers show that in single high doses Ativan (lorazepam) has a tranquilizing action on the central nervous system with no appreciable effect on the respiratory or cardiovascular systems.

Ativan (lorazepam) is readily absorbed with an absolute bioavailability of 90%. Peak concentrations in plasma occur approximately 2 hours following administration. The peak plasma level of lorazepam from a 2 mg dose is approximately 20 ng/mL.

The mean half-life of unconjugated lorazepam in human plasma is about 12 hours and for its major metabolite, lorazepam glucuronide, about 18 hours. At clinically relevant concentrations, lorazepam is approximately 85% bound to plasma proteins. Ativan (lorazepam) is rapidly conjugated at its 3-hydroxy group into lorazepam glucuronide which is then excreted in the urine. Lorazepam glucuronide has no demonstrable central nervous system (CNS) activity in animals.

The plasma levels of lorazepam are proportional to the dose given. There is no evidence of accumulation of lorazepam on administration up to 6 months.

Studies comparing young and elderly subjects have shown that advancing age does not have a significant effect on the pharmacokinetics of lorazepam. However, in one study involving single intravenous doses of 1.5 to 3 mg of Ativan Injection, mean total body clearance of lorazepam decreased by 20% in 15 elderly subjects of 60 to 84 years of age compared to that in 15 younger subjects of 19 to 38 years of age.

RENSEIGNEMENTS SUR LE PATIENT

ATIVAN
(AT-ivan)
(lorazepam) Tablets

What is the most important information I should know about ATIVAN?

Do not drive or operate heavy machinery until you know how taking ATIVAN with opioids affects you.

  • ATIVAN is a benzodiazepine medicine. Taking benzodiazepines with opioid medicines, alcohol, or other central nervous system depressants (including street drugs) can cause severe drowsiness, breathing problems (respiratory depression), coma and death. Get emergency help right away if any of the following happens:
    • shallow or slowed breathing
    • breathing stops (which may lead to the heart stopping)
    • excessive sleepiness (sedation)
    • Serious side effects including coma and death have happened in people who have abused or misused benzodiazepines, including ATIVAN. These serious side effects may also include delirium, paranoia, suicidal thoughts or actions, seizures, and difficulty breathing. Call your healthcare provider or go to the nearest hospital emergency room right away if you get any of these serious side effects.
    • You can develop an addiction even if you take ATIVAN exactly as prescribed by your healthcare provider.
    • Take ATIVAN exactly as your healthcare provider prescribed.
    • Do not share your ATIVAN with other people.
    • Keep ATIVAN in a safe place and away from children.
    • Do not suddenly stop taking ATIVAN. Stopping ATIVAN suddenly can cause serious and life-threatening side effects, including, unusual movements, responses or expressions, seizures, sudden and severe mental or nervous system changes, depression, seeing or hearing things that others do not see or hear, an extreme increase in activity or talking, losing touch with reality, and suicidal thoughts or actions. Call your healthcare provider or go to the nearest hospital emergency room right away if you get any of these symptoms.
    • Some people who suddenly stop benzodiazepines have symptoms that can last for several weeks to more than 12 months, including anxiety, trouble remembering, learning, or concentrating, depression, problems sleeping, feeling like insects are crawling under your skin, weakness, shaking, muscle twitching, burning or prickling feeling in your hands, arms, legs or feet, and ringing in your ears.
    • Physical dependence is not the same as drug addiction. Your healthcare provider can tell you more about the differences between physical dependence and drug addiction.
    • ATIVAN is a prescription medicine used:
      • to treat anxiety disorders
      • for the short-term relief of the symptoms of anxiety or anxiety that can happen with symptoms of depression

      Do not take ATIVAN if you:

      • are allergic to lorazepam, other benzodiazepines, or any of the ingredients in ATIVAN. See the end of this Medication Guide for a complete list of ingredients in ATIVAN.

      Before you take ATIVAN, tell your healthcare provider about all of your medical conditions, including if you:

      • have or have had depression, mood problems, or suicidal thoughts or behavior
      • have a history of drug or alcohol abuse or addiction
      • have lung disease or breathing problems (such as COPD, sleep apnea syndrome)
      • have liver or kidney problems
      • have or have had seizures
      • are pregnant or plan to become pregnant. ATIVAN may harm your unborn baby. You and your healthcare provider should decide if you should take ATIVAN while you are pregnant.
      • are breastfeeding or plan to breastfeed. ATIVAN passes into your breast milk and may harm your baby. Talk to your healthcare provider about the best way to feed your baby if you take ATIVAN. You should not breastfeed while taking ATIVAN.

      Tell your healthcare provider about all the medicines you take, including prescription and overthe-counter medicines, vitamins, and herbal supplements.

      Taking ATIVAN with certain other medicines can cause side effects or affect how well ATIVAN or the other medicines work. Do not start or stop other medicines without talking to your healthcare provider.

      How should I take ATIVAN?

      • Take ATIVAN exactly as your healthcare provider tells you to take it. Your healthcare provider will tell you how much ATIVAN to take and when to take it.
      • If you take too much ATIVAN, call your healthcare provider or go to the nearest hospital emergency room right away.

      What are the possible side effects of ATIVAN?

      ATIVAN may cause serious side effects, including:

      • See &ldquoWhat is the most important information I should know about ATIVAN?&rdquo
      • ATIVAN can make you sleepy or dizzy and can slow your thinking and motor skills.
        • Do not drive, operate heavy machinery, or do other dangerous activities until you know how ATIVAN affects you.
        • Do not drink alcohol or take other drugs that may make you sleepy or dizzy while taking ATIVAN without first talking to your healthcare provider. When taken with alcohol or drugs that cause sleepiness or dizziness, ATIVAN may make your sleepiness or dizziness much worse.

        The most common side effects of ATIVAN include:

        How should I store ATIVAN?

        • Store ATIVAN in a tightly closed container at room temperature between 68°F to 77°F (20°C to 25°C).
        • Keep ATIVAN and all medicines out of the reach of children.

        General information about the safe and effective use of ATIVAN

        Medicines are sometimes prescribed for purposes other than those listed in a Medication Guide. Do not use ATIVAN for a condition for which it was not prescribed. Do not give ATIVAN to other people, even if they have the same symptoms that you have. It may harm them. You can ask your pharmacist or healthcare provider for information about ATIVAN that is written for health professionals.

        What are the ingredients in ATIVAN?

        Active ingredient: lorazépam

        Inactive ingredients: lactose monohydrate, magnesium stearate, microcrystalline cellulose, and polacrilin potassium.


        Dizziness and Edema

        Amlodipine besylate causes vasodilation, or dilation of the blood vessels. The increased blood flow to the arms and legs can lead to side effects. The most common side effect with the 5 mg dose is dizziness. You may feel dizzy or faint upon standing up quickly after sitting or lying down. According to the Norvasc prescribing information as revised in January 2013, about 3 percent of people taking this dose report dizziness. Equally common with the 5 mg dose is swelling, called edema, due to excess collection of fluid. Edema usually is peripheral, or most noticeable in the legs and ankles.


        Factors that influence Effexor XR withdrawal include:

        1. Time Span

        How long have you taken Effexor? Did you take it for a couple months? Years? Have you taken it for over a decade? The amount of time you have taken this medication means your body has become reliant on this medication for everyday functioning.

        2. Dosage

        What dosage did you take? The dosage of Effexor that is commonly prescribed is 75 mg/day. However, some people may start at 37.5 mg, while others may fall between the range of 75 mg and 150 mg. The higher the dosage of the drug you were taking, the more difficulty you will have withdrawing.

        3. Individual Physiology

        Individual factors play a huge role in withdrawal. If you naturally aren’t really affected from antidepressant withdrawal symptoms, you may not be hit as hard with Effexor. On the other hand if you are very sensitive to medication, you may have a tougher time coping with the withdrawal.

        4. Cold Turkey vs. Tapering

        Do you plan on stopping Effexor XR cold turkey? Or have you set up a tapering protocol with your doctor? These are some questions to ask. Obviously cold turkey is much tougher on your body and brain’s readjustment compared to a gradual taper.


        See SINGULAR related publications especially A Singular Introduction to Commutative Algebra by Gert-Martin Greuel and Gerhard Pfister.

        There are quite numerous communities using these packages. Programming in the both systems is closely related to that of C langauage (they are written in C as well). Mathematica users however can miss all the graphics and visualisation capabilities. Nonetheless in the field of algebra they are even more useful.

        Adding to the mobile solutions: MathScript for Android

        Based on SymPy this is a CAS system and also a full-fledged python programming suite. There are two versions available - freeware and commercial.

        I was a long time user and used it for its linear algebra capabilities - reducing, matrix equations, etc.

        Those whom interested in java based API solution there is open source project called jscience It includes:

        • Implementation of Units of Measurement services.
        • A coordinates module compliant with OGC/ISO specifications for the development and deployment of geographic applications.
        • A rigourous mapping of mathematical structures (e.g. Group, Ring, Field, VectorSpace ) to Java interfaces.
        • A linear algebra module, which includes a first (and I believe unique) parameterized matrix class capable of resolving linear system of equations involving any kind of elements (e.g. Complex, ModuloInteger, RationalFunctions)
        • A functions module for symbolic calculations and analysis.
        • Different types of numbers such as real numbers of arbitrary and guaranteed precision, or the always exact rational numbers.
        • Support for exact or arbitrary precision measurements (also strongly typed).
        • Support for Standard , Relativistic , High-Energy , Quantum and Natural physical models.
        • A monetary module for precision-guaranteed calculations and currencies conversions.

        R is also an option. Easy to download just 48 Mb and install. Free ware and add those adds on which you required.

        R is the most comprehensive statistical analysis package available. It incorporates all of the standard statistical tests, models, and analyses, as well as providing a comprehensive language for managing and manipulating data. New technology and ideas often appear first in R.

        R is a programming language and environment developed for statistical analysis by practising statisticians and researchers. It reflects well on a very competent community of computational statisticians. R is now maintained by a core team of some 19 developers, including some very senior statisticians.

        The graphical capabilities of R are outstanding, providing a fully programmable graphics language that surpasses most other statistical and graphical packages. The validity of the R software is ensured through openly validated and comprehensive governance as documented for the US Food and Drug Administration (R Foundation for Statistical Computing, 2008). Because R is open source, unlike closed source software, it has been reviewed by many internationally renowned statisticians and computational scientists.

        R is free and open source software, allowing anyone to use and, importantly, to modify it. R is licensed under the GNU General Public License, with copyright held by The R Foundation for Statistical Computing.

        R has no license restrictions (other than ensuring our freedom to use it at our own discretion), and so we can run it anywhere and at any time, and even sell it under the conditions of the license.

        Anyone is welcome to provide bug fixes, code enhancements, and new packages, and the wealth of quality packages available for R is a testament to this approach to software development and sharing.

        R has over 4800 packages available from multiple repositories specializing in topics like econometrics, data mining, spatial analysis, and bio-informatics.

        R is cross-platform. R runs on many operating systems and different hardware. It is popularly used on GNU/Linux, Macintosh, and Microsoft Windows, running on both 32 and 64 bit processors.

        R plays well with many other tools, importing data, for example, from CSV les, SAS, and SPSS, or directly from Microsoft Excel, Microsoft Access, Oracle, MySQL, and SQLite. It can also produce graphics output in PDF, JPG, PNG, and SVG formats, and table output for LATEX and HTML.

        R has active user groups where questions can be asked and are often quickly responded to, often by the very people who developed the environment. New books for R (the Springer Use R! series) are emerging, and there is now a very good library of books for using R. The coding of R is smiler to Mathematica , new user of R which is frequent in Mathematica easily pick and under stand the codes of R.


        Voir la vidéo: Gerdan from beads without a machine tool. Gerdan from beads master class. (Octobre 2022).