Informations

Existe-t-il des animaux « tireurs » ?

Existe-t-il des animaux « tireurs » ?


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

L'imagerie de dessin animé bien connue de porcs-épics tirant leurs piquants sur des adversaires dans un combat n'est que cela : un concept de dessin animé idiot qui n'est pas réel. Mais je me demande si ce mécanisme existe ailleurs dans la nature ?

Y a-t-il des animaux dont le corps produit des projectiles solides qui sont utilisés comme armes lancées/lancées ? (ne cherche pas liquide armes à distance telles que le spray à mouffette, les scarabées bombardiers, etc.)


Un bon exemple devrait être le « harpon » des escargots coniques (Conidae), qui est créé à partir d'une dent modifiée à l'intérieur de leur trompe.


(Escargot cône avec proboscis, de KQED.org)

Le harpon est lancé sur une proie à courte distance et est utilisé pour empoisonner et étourdir les proies, puis pour les attirer. Selon la capture d'une caméra à grande vitesse, le harpon est lancé en seulement 200 microsecondes, avec une accélération similaire à celle d'un pistolet. La structure du "harpon" est également très similaire à un harpon fabriqué par l'homme (voir photo ci-dessous)


(de KQED.org, avec l'aimable autorisation de Manuel Jimenez Tenorio, Universidad de Cádiz)


(de KQED.org, avec l'aimable autorisation de Joseph Schulz, Occidental College)

Ces harpons ne sont pas réutilisés, et un escargot cône peut avoir jusqu'à 20 harpons à différents stades de développement (voir Toxicité d'escargot de cône).

Il convient également de noter que le harpon et son venin sont une arme de défense puissante également contre les humains. Un escargot de cône peut contenir du poison pour tuer environ 700 personnes, et les personnes piquées par des escargots de cône peuvent être gravement blessées ou même mourir (taux de mortalité rapporté à 15-75% selon Kapil et al, voir ci-dessous).

Si vous incluez l'utilisation d'outils, dans l'utilisation de projectiles/le tir d'animaux, les singes et les éléphants sont connus pour utiliser des pierres comme armes de jet (voir la page wiki liée ci-dessous).

Sources: https://www.kqed.org/science/1923898/watch-these-snails-stab-fish-and-swallow-them-whole

wikipedia : utilisation de projectiles par des organismes non humains (avec d'autres exemples d'utilisation de projectiles)

Kapil S, Hendriksen S, Cooper JS. Toxicité d'escargot de cône. [Mise à jour le 3 septembre 2020]. Dans : StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL) : StatPearls Publishing ; 2021 jan-. www.ncbi.nlm.nih.gov


Un excellent exemple (à moins que vous ne considériez cela comme un outil) d'une arme utilisant un animal serait les "araignées de coulée de toile", qui sont un groupe diversifié d'araignées connues sous le nom de Deinopidae. Ces araignées créent une toile élastique spéciale qu'elles tiennent entre leurs pattes antérieures, puis se balançant d'une surface, elles se dilatent et poussent la toile sur leur proie.

Il y a une excellente vidéo de la BBC de ce qui se passe ici


Bien qu'il ne s'agisse pas d'un projectile dur, l'archerfish tire de l'eau

https://en.wikipedia.org/wiki/Archerfish


Les araignées crachantes tireront leurs brins de toile (extrêmement rapidement) vers leurs proies : https://www.youtube.com/watch?v=DFozCr_tj8I


C'est une notion commune que les porcs-épics peuvent tirer des épines, mais en réalité, ils ne le peuvent pas. Mais certains animaux peuvent tirer/lancer des projectiles sur la cible en raison d'un mécanisme offensif ou défensif. Le projectile peut être n'importe quoi, allant de pointes ou d'épines à de gros objets comme des pierres, des bâtons, des noix ou même des excréments. Vous pouvez trouver les détails dans l'article de Wikipédia.

L'article de Wikipedia mentionne des mygales qui ont une couverture dense de poils appelés poils urticants sur l'abdomen qu'elles utilisent parfois comme protection contre les ennemis. Ils peuvent repousser ces poils en les projetant en l'air sur une cible à l'aide de leurs paires de pattes arrière. Ces poils fins sont barbelés et conçus pour irriter et peuvent être mortels pour les petits animaux tels que les rongeurs ainsi que les humains.

Le concombre de mer peut expulser ses organes internes par son anus qui peut être collant et contenir parfois un produit chimique toxique qui peut tuer les prédateurs.


Il existe une plante appelée Sphagnum qui disperse ses graines à travers une explosion qui fonctionne de manière similaire à celle d'un pistolet à capuchon. C'est assez malade.

le voici en action


Les Fieldfares gardent leurs nids en attaquant les prédateurs avec leur caca. Les matières fécales sont sans doute des matières non digérées, mais elles contiennent des sécrétions produites dans le corps. Certes, le caca de campagne est plus une pâte qu'un solide.

https://www.youtube.com/watch?v=Fdrl__ggV9k


Non, il n'y a pas d'animaux qui produisent solide projectiles à tirer/lancer/lancer pour la défense ou la chasse. Je pense que ces critères signifient « visé et détaché ».

Il y a des projectiles attachés comme des cnidocystes dans Cnidaria, mais ils ne se détachent pas (Wikipedia/cnidocyte). L'organe en forme de harpon dans les escargots coniques mentionné par @fileunderwater ne se détache pas du corps (bien qu'il se détache de l'intérieur) et il doit fonctionner de cette manière pour que l'escargot tienne et attire sa proie (Wikipedia/cone snail). L'araignée crachante mentionnée par @JimN ne stocke pas de soie solide pour tirer, elle pulvérise les matériaux (Wikipédia/soie d'araignée). Il semble que la chose la plus proche soit les poils urticants de la tarentule qui sont mentionnés par @NilayGhosh; mais la tarentule ne tire pas, elle détache les poils pour les faire décoller (Wikipédia/cheveux urticants). Comme la question a ces critères, ceux-ci ne comptent pas.

Il y a une question similaire sur la possibilité de cette capacité dans worldbuilding.stackexchange (lien) que vous pouvez consulter.